Le Pic du Viscos le 26 mai 2017

Le Viscos ! Après avoir pris quelques buts en hiver à chaque fois que nous l’avons tenté, nous nous décidons à le faire au printemps et en famille (il faut dire que la fin est particulièrement sévère et se doit d’être tentée dans de très bonnes conditions). C’est un sommet qui se voit de tellement loin que ce soit dans les vallées de Luz-Gavarnie ou de Cauterets ainsi que  d’Argeles. Nous voici donc partis ce matin par un ciel magnifique au parking de Bederet dans la station de ski de Luz Ardiden.

Le départ de la randonnée pour monter sur la crête n’est pas folichon mais on le savait. Il nous faut traverser les pistes de skis et leur remontées mécaniques. Quelques marmottes viennent enjoliver le passage.

Lorsque nous arrivons aux abords du Col de Riou qui permet de basculer sur la vallée de Cauterets, la vue se dégage enfin et nous commençons à voir les 3000 du massif du Néouvielle et même la Munia qui trône au milieu du cirque de Troumouse.

C’est seulement maintenant que l’on peut considérer que la randonnée commence. Nous longeons la crête qui domine les 2 vallées jusqu’au Pic d’Escalabor avec des vautours au-dessus de nos têtes.

20170526101600_DSC_753420170526102034_DSC_753620170526102040_DSC_753720170526102212_DSC_754020170526102236_DSC_754520170526102416_DSC_754720170526102426_DSC_7549

C’est le moment de faire une petite pause en admirant la vue et en faisant un petit vol de quelques minutes.

DCIM100MEDIADJI_0014.JPGDCIM100MEDIADJI_0017.JPGDCIM100MEDIADJI_0021.JPG

A partir de là, pendant une bonne heure, le sentier ne grimpe plus ou presque et contourne l’ensemble des bosses que constitue la crête qui mène au Viscos. C’est vrai qu’en hiver, nous préférons suivre la crête mais là, nous parons au plus pressé car le temps est censé changer en début d’après-midi.

20170526104308_DSC_755020170526104636_DSC_755320170526104638_DSC_755420170526110250_DSC_755520170526110252_DSC_755620170526110708_DSC_756320170526110840_DSC_756420170526111007_DSC0557320170526111012_DSC_7566

Le Vignemale commence à pointer le bout de son nez, l’Ardiden aussi et c’est à partir du Soum de Counques que ça se complique un peu et qu’il faut faire attention jusqu’au col qui précède l’ascension du Viscos.

Arrivés au col, le plus « compliqué » est fait par contre il y a une bonne centaine de mètres à monter sur un chemin assez raide et parfois escarpé mais sans vraiment de danger.

Le ciel dégagé nous offre une vue somptueuse. Nous sommes au confluent des vallées de Luz et Cauterets et au fond se dressent tous les plus hauts sommets de la région.

C’est un excellent belvédère pour casser la croûte bien qu’il y ait une abondance de mouches et de fourmis volantes. Pour le moment nous ne voyons pas la moindre trace d’un cumulus qui pourrait venir contrarier cette journée bien que ce soit annoncé.

J’attends que le sommet se vide un peu. nous ne sommes pas nombreux mais pour faire quelques clichés aériens, je préfère. De là-haut, le sommet prend une autre dimension je trouve.

DCIM100MEDIADJI_0023.JPGDCIM100MEDIADJI_0026.JPGDCIM100MEDIADJI_0028.JPGDCIM100MEDIADJI_0030.JPGDCIM100MEDIADJI_0036.JPGDCIM100MEDIADJI_0037.JPGDCIM100MEDIADJI_0041.JPG

Entre temps, les nuages commencent à se former et nous entamons la descente directement vers la cabane de Boussu.

J’y envoie Antoine et Hélène afin d’y faire une petite reconnaissance dans le but d’une prochaine venue mais ça n’est pas concluant. Pendant ce temps je vole encore une dernière fois.

DCIM100MEDIADJI_0044.JPGDCIM100MEDIADJI_0048.JPG

Et c’est peu de temps après avoir quitté les lieux que le tonnerre a commencé à se faire entendre et surtout la pluie a commencé a tomber.

20170526145132_DSC_764320170526145650_DSC_7646

Mais assez curieusement, ça semble bien localisé ici sur le sommet et alentours mais au loin, à Luz il semble faire un beau soleil. Nous avons essuyé notre dernière averse au parking de la station et lorsque nous sommes descendu nous avons pu prendre  un pot en terrasse sur la place et avec un beau soleil mais au loin … le Viscos était toujours couvert d’un chapeau bien noir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s